Régine Plummer et Anne Poupard

Du 7 juillet au 30 août

Régine Plummer et Anne Poupard chez CASACOULEUR

Dernière expo de l’été chez Casacouleur. Anne et Régine présentent leurs drôles de personnages, terre, papier, pigments, un doux mélange de techniques de poésie et d’espièglerie pour le plaisir des visiteurs.

[dreamwork cats=13]

Régine Plummer, Plasticienne, Pont de Barret

Formation aux Arts décoratifs de Londres, Couturière-Décoratrice pendant 35 ans dans la Drôme.

Fascinée par le papier, le tissus et la peinture, qui ont été ses matériaux de prédilection pendant toute sa vie, elle fabrique des poupées aux drôles de bouilles, des objets improbables, par détournement mais surtout par jeu, jeu de couleur, jeu de matière, mais surtout par espièglerie.

Anne Poupard, peintre-sculpteur-céramiste. Atelier-Galerie 1 chemin Ferré, les Granges Gontardes

Graveur de formation, éprise de graphisme, puis peintre par amour de la couleur, enfin sculpteur céramiste passionnée par la matière-terre, Anne Poupard offre depuis 1976 un grand registre de styles autant par les techniques employées que par ses sujets, (Paysages, portraits, abstraction, boîtes-personnages) Connue pour ses aquarelles dans les années 80, Anne à évolué lentement vers la peinture à l’huile, puis vers la céramique, revenant progressivement vers des gestes et des techniques ancestraux, tels que les ont employés les potières primitives. La terre source, origine, matière mère, première. Artiste dans l’âme depuis l’enfance, elle a fait ses études aux Beaux Arts de Marseille, diplômée depuis 1976, elle n’a cessé de transmettre mais aussi de chercher comment traduire l’indicible par le biais de l’œuvre d’art qui donne accès à l’absolu en ouvrant la voie aux questionnements de l’esprit. Saisir la matière, la palper, la mettre en forme, cette forme qui vient de l’intérieur, de la mémoire, du vécu. Le miracle se produit quand la technique s’accorde aux exigences de l’esprit.

L’oeuvre saisit l’insaisissable, fixe le fugitif, le concrétise dans la matière transformée pour devenir une in-quantifiable parcelle d’INFINI.